maison avec clés
Investir

Résidence principale : des réductions d’impôts intéressantes

Plusieurs sont les lois de défiscalisation françaises qui permettent aux acquéreurs de résidences principales de profiter de réductions d’impôts intéressantes. En fonction des travaux qu’ils effectuent, ou des types de financement qu’ils choisissent, il leur devient possible d’optimiser le montant de leurs impôts.

Achat de résidences principales : une fiscalité attractive

A l’achat d’une résidence principale, il devient possible de profiter d’avantages fiscaux conséquents. Néanmoins, il faut correspondre à certains critères financiers. Premièrement, il faut que l’acquéreur soit domicilié sur le plan fiscal en France.

D’autre part, l’acquisition de la résidence principale ou sa construction doivent avoir été faits à partir du 6 mai 2007 et quel que soit le type de logement (maison individuelle, appartement, etc.).

Enfin, notez que le crédit d’impôt de la résidence principale est plafonné. Les plafonds sont fixés de la manière suivante :

  • 3 750 euros si l’acquéreur est célibataire
  • 7 500 euros si les acquéreurs sont un couple, avec 500 euros supplémentaires pour chaque personne à charge.
  • 15 000 euros si l’un des acquéreurs est en situation d’handicap physique avec 7 500 euros pour chaque personne à charge.

Résidence principale : une défiscalisation pour promouvoir le développement durable

Le développement durable fait partie des motivations principales pour lesquelles les crédits d’acquisition de résidences principales sont accordés. En effet, quand le projet de construction ou d’acquisition d’une résidence principale inclut des travaux visant à économiser de l’énergie ou de remplacer des énergies polluantes par d’autres renouvelables, celui-ci peut bénéficier des dispositifs de défiscalisation. Mais là encore, il y a encore des conditions qu’il faut impérativement respecter.

Par exemple, dans le cas où l’investisseur finance ses travaux « écologiques » par le biais d’un éco-prêt à taux zéro, celui-ci n’a plus le droit de profiter d’une quelconque défiscalisation pour la résidence principale. En outre, le montant de la défiscalisation est plafonné.

Le plafonnement est donc de 8 000 euros si l’acquéreur est célibataire, 16 000 euros s’il est en couple avec 400 euros supplémentaires pour chaque personne à charge.

Enfin, notons que le taux de crédit d’impôt varie en fonction des équipements écologiques installés dans la résidence principale. S’il s’agit par exemple de volets isolants ou de pompes à chaleur, celui-ci correspond à un pourcentage compris entre 15 et 30% de la somme dépensée pour les travaux.

Equipements pour les personnes âgées

Quand une résidence principale comprend des équipements pour les personnes âgées ou les personnes en situation de handicap, celle-ci devient éligible pour une défiscalisation.

Cette défiscalisation peut couvrir jusqu’à 25% des travaux effectués, avec un plafond de 5 000 euros pour une personne célibataire et 100 000 euros pour un couple avec 400 euros supplémentaire pour chaque personne à charge.

Conclusion

En France, l’investissement immobilier est fortement encouragé. La défiscalisation liée à l’achat d’une résidence principale en est la preuve concrète. Les experts prévoient que cette mesure va continuer à booster les résultats du secteur immobilier dans sa globalité, en dépit des effets négatifs liés à la pandémie du Covid-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.